Une Ferrari Testarossa propulsée par un moteur Tesla ! (+ video)

Vous avez bien lu : l’entreprise de « rétrofit » Electric Classic Cars a transformé une Ferrari Testarossa en voiture électrique avec un moteur de… Tesla !

L’idée nous vient tout droit de l’atelier Electric Classic Cars. Celui qui se décrit comme le plus grand convertisseur de voitures classiques en modèles à émission zéro, a transformé une Ferrari Testarossa en voiture électrique !

Ce n’est pas la première fois que cette entreprise spécialisée dans le « retrofit » modifie une voiture classique en électrique. Elle avait déjà fait l’expérience avec une Porsche 911une Range Rover et une Mercedes SL.

Une entreprise spécialisée dans le « rétrofit »

Nombreux sont les arguments qui poussent les automobilistes à passer à l’électrique: coûts d’entretien, réparations, consommation et frais de carburantmais aussi les restrictions imposes dans certaines villes envers les voitures thermiques. L’étau se resserre en effet sur les autos classiques qui ont de moins en moins de marge de manœuvre.

C’est dans cette optique que l’entreprise Electric Classic Cars s’est spécialisée dans l’installation de moteurs électriques à l’intérieur de voitures classiques. Son dernier fait d’arme : une Ferrari Testarossa avec un moteur Tesla! Le projet est disponible en deux parties sur Youtube ou l’on retrouve Richard Morganfondateur de la société, expliquant le cheminement.

Un moteur Tesla à la place du V12

Dans ces vidéos, Morgan explique que l’objectif du transfert est de conserver autant que possible les memes poids et équilibre que sur la voiture d’origine. La Testarossa pèse 1650 kg avec le plein d’essence. Sans les composants thermiques, ce poids tombe à 966 kgce qui signifie que l’entreprise doit trouver 684 kg pour égaler le tout.

C’est ainsi que Electric Classic Cars a placé un motor Tesla de 125 kg à la place du V12 cylindrique d’origine. De plus, un pack de battery lithium-ion est disposé entre le plancher et le capot avant. total, 635 kg onté trouvés. En revanche, aucune mention n’est faite quant aux performances de cette automobile 2.0, tant sur l’accélération ou encore l’autonomie.

La deuxième partie de ce reportage est à découvrir ici.

A lire aussi :

Leave a Comment