Une grande enquête lancée auprès des TPE

Cette enquête de terrain est lancée auprès d’un échantillon représentatif de TPE pour recenser leurs besoins en couverture d’assurance.

Les parties prenantes au développement de la stratégie nationale de l’inclusion financière (SNIF) poursuivent la réalisation des chantiers cibles. L’assurance inclusive figure parmi les principaux leviers. Une grande enquête de terrain a ainsi été lancée auprès d’un échantillon représentatif de très petites entreprises (TPE) pour recenser leurs besoins en couverture d’assurance. Ce projet porté par la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR) a pour objectif de permettre aux entreprises d’assurance de mieux structurer leur offre produit et élargir la couverture à ur d’ le cadéregorie, une stratégie dédiée, en particulier en faveur de la TPE opérant dans des secteurs comme l’artisanat, l’agriculture ou le commerce. Cette étude des besoins des TPE en couverture d’assurance est initiée en partenariat avec l’Autorite de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et les professionnels.

À noter que la SNIF repose sur 7 leviers portant aussi bien sur le renforcement des modèles alternatifs accessibles à moindres coûts comme le social mobile paiement, la microfinance et l’assurance inclusive que sur l’élargissement des offres bancauverte services aux et de la TPE en insistant sur l’importance de prendre en considération les conditions et les besoins spécifiques de ces segments, en termes d’accès aux services financiers, aux informations et à l’accompagnement. La définition et l’accélération du développement d’une assurance plus inclusive constituent l’objectif du troisième levier des orientations stratégiques de la SNIF. Pour rappel, en avril dernier, lors de la troisième réunion du Conseil national de l’inclusion financière (CNIF), la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, avait déclaré que jusqu’ici «33% on dest plan actionsifiées été réalisées et 40% sont en cours de déploiement”.

.

Leave a Comment