Variole du singe : “Des boutons de la taille d’un ongle”, un Français contaminé par le Monkeypox témoigne

Un jeune Français de 28 ans a contracté la variole du singe il ya trois semaines et a raconté ses symptômes à nos confrères de RTL.

Alors que l’épidémie de Covid n’est pas terminée, la variole du singe inquiète en France. Au 14 juin 2022 à 14 h, 125 cas confirmés de variole du singe ont été rapportés dans le pays par Santé Publique France : 91 en Ile-de-France, 11 en Occitanie, 9 en Auvergne-Rhône-Alpes, 3 en Normandie, 3 dans les Hauts-de-France, 1 en Centre-val de Loire, 3 en Paca, 1 en Bourgogne-Franche-Comté et 3 en Nouvelle-Aquitaine.

C’est dans ce contexte que l’OMS a décidé de convoquer une réunion la semaine prochaine pour évaluer si ce virus représente une”urgence de santé publique de portée internationale”.

“Des boutons de la taille d’un ongle”

Sur RTLun Français de 28 ans vivant en Allemagne contaminé par le Monkeypox il ya trois semaines témoigne: “J’étais fatigué avec des apparitions de boutons qui ressemblaient à de l’acné, mais qui ont grossdi pour atte la taille d’un ongle” explique-t-il.” J’ai eu 40 de fièvre pendant deux jours et il n’y a pas de traitement, j’ai dû attendre et m’isoler” précise-t-il.

Pierre a contracté la maladie “lors d’un rapport sexuel avec un homme“.

Ces signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille

Les premiers symptômes qui doivent vous alerter sont les suivants : fievre, maux de tête, douleurs musculaires et une asthénie (fatigue anormale). Le Monkeypox provoque égallement des ganglionsmais aussi une eruption cutanée généralisée qui se produit sur le visage et le corps des malades. les boutons peuvent se former à l’intérieur de la bouche, sur la paume des mains et des pieds.

Pour l’heure, 1 600 cas ont été recensés dans le monde, sans aucun décès. De quoi rassurer, d’autant plus que la maladie guérit en général spontanément, après deux à trois semaines de symptômes grippaux suivis d’éruptions cutanées.

Leave a Comment