VIDEO – Cette BMW 3.0 CSi Restomod cache un moteur de Tesla

Si vous ne voulez pas voir disparaître certaines BMW classiques, vous préférez peut-être les voir se convertir à l’électricité. N’en déplaise aux puristes.

Les BMW E9 n’étaient pas connues pour leur résistance à la rouille. En fait, elles étaient tristement célèbres pour se dissoudre comme du sucre à la minute où elles touchaient de l’eau. Cette exemplaire qui avait plus l’apparence d’un tas de rouille a été remis en état et converti à l’énergie électrique. Richard et son équipe d’Electric Classic Cars ont remis en état cette BMW 3.0CSi « E9 » des années 1970 avec la technologie d’une Tesla, ainsi qu’un kit carrosserie « Batmobile » d’une CSL. Richard décrit l’E9 comme un « panier » lorsqu’il l’a trouvée. Elle était percée de partout. Elle avait été stockée avec le toit ouvrant ouvert alors que le toit du garage avait une fuite d’eau. Voilà qui a rapidement transformé la BMW en aquarium. L’intérieur a été détruit, mais aussi le châssis et le sol.

Bien sûr, si vous regardez sous le capot, vous ne trouverez pas de six cylindres en ligne de 3,0 litres. Au lieu de cela, il ya une partie d’une batterie d’une Tesla Model S P85. Le pack de batteries est divisé en deux parties, le reste des cellules a été installé dans le coffre. Le moteur électrique provient égallement d’une Tesla et se trouve là où se trouvait le différentiel arrière. Un ensemble de jantes Alpina complète le look de l’auto.

Quelle puissance?

Un CSL d’origine n’aurait développé que 203 chevaux et 292 Nm de couple. Mais ce nombre a plus que doublé pour atteindre 450 chevaux et 450 nm de couple. Le résultat du changement de motorisation est un 0 à 100 km/h en seulement 3 seconds. Le tout offre plus de 200 miles d’autonomie, soit environ 320 km. Les freins ont été mis à niveau pour s’adapter au poids supplémentaire de l’auto. Richard dit que la voiture est légèrement plus lourde qu’une CSL d’origine avec un réservoir plein d’essence, mais que cela ne se sent pas grâce à une bonne répartition du poids.

Le restomod a demandé près de deux ans de travail, et après tout ce temps, Richard avait envie de l’emmener sur les routes. Alors en voiture ! Ne soyez pas surpris par le bruit, il n’y en a pas.

Leave a Comment