VIDÉO – Rorquals échoués, orque et béluga égarés : qu’arrive-t-il aux cétacés ?

Mais qu’arrivent-ils donc à ces grands cétacés et comment expliquer la multiplication de ces événements ? Lamya Essemlala, la fondatrice et présidente de l’ONG Sea Shepherd France, a son idée. Elle pointe du doigt la pollution sonore des navires. “Le point commun de tous ces animaux, c’est que ce sont des cétacés et, par conséquent, ils s’orientent avec leur sonar. On se pose la question de la pollution sonore, notamment parce qu’il ya un trafic maritime qui” s’intensifie. Or le sonar leur permet de s’orienter, de se nourrir, de communiquer… C’est vital, pour eux”rappelle auuprès de TF1 la présidente de l’ONG.

À la pollution sonore s’ajoutent aussi la pollution plastique, omniprésente dans les océans, et les conséquences du réchauffement climatique, qui dérègle leur alimentation. “La fonte des glaces peut induire les animaux en erreur, ils pensent être dans l’Atlantique alors qu’ils pensent être toujours dans le Pacifique”explique Denis Ody, responsable du program “Cétacés” au sein de l’association WWF. “Si l’eau se réchauffe, la ressource disparaît et les baleines pourraient, elles aussi, être obligées de changer leur façon de se nourrir, voire quitter la méditerranée”s’inquiète ce docteur en océanologie.

.

Leave a Comment