Voiture électrique à 100 par mois : 4 questions pour euros tout savoir sur cette offre promise par Emmanuel Macron

l’essentiel
Emmanuel Macron avait promis lors de sa campagne présidetielle que les couples aux revenus modestes pourraient bénéficier d’une voiture électrique à seulement 100 euros par mois. Au regard des pénuries qui frappent l’Europe, certains se demandent si la promesse est tenable. Voici tout ce qu’il faut savoir.

C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron durant sa campagne présidetielle. Afin d’offrir un modèle de déplacement plus propre, de réduire les émissions de CO2 et de lutter contre la flambée des prix des carburants, le projet d’offre d’une voiture électrique à 100 euros par mois pour “les gnent couples le qui qui Smic ou un peu plus”, était envisagé. Aujourd’hui, ou en sommes-nous ?

Qui est concerné par l’offre ?

La voiture électrique à 100 euros par mois serait réservée aux couples aux revenus modestes. En ce qui concerne les publics visés, cela concernerait en particulier les jeunes et les personnes ayant des professions “sociaux-médicales”, selon ce qu’avait indiqué l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. Cela ne signifie pas que seuls ces derniers profiteront de l’offre.

Quand la mesure va-t-elle être mise en place ?

La nouvelle ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher veut faire au plus vite : “Il faudra un dispositif suffisamment robuste pour que les Français puissent en bénéficier tout de suite”, at-elle confié surrier France de la mesure 5. ‘est pas encore connu, mais elle devrait être insérée dans une loi de finances rectificative selon la ministre.

Qu’est-ce que le système de leasing ?

Cette offre s’effectuera via un système de leasing. Il permet de remplacer un achat en une fois et souvent trop coûteux pour les ménages modestes. La voiture devra donc être payée comme l’on paye son loyer, c’est-à-dire mensuellement, pour une durée déterminée. À la fin d’un leasing, vous pouvez généralement choisir d’acheter ou de rendre le véhicule.

Les contrats en leasing durent en moyenne entre 24 et 72 mois. Des pénalités peuvent être ajoutées en fonction de l’état dans lequel on rend son véhicule.

Unprojet realisable ?

Avec la guerre en Ukraine, les pénuries pleuvent sur la France. L’industrie automobile est aujourd’hui lourdement impactée par ces dernières. La hausse des matières premières risque de rendre le projet difficilement réalisable si des millions de Français se mettent à réclamer simultanément leur voiture.

Les usines vont devoir suivre la cadence alors qu’une hausse du prix des batteries pourrait égallement survenir. Des bornes électriques devraient donc être installées en plus grande quantités : “C’est un frein important pour les citadins qui n’ont pas de garage à leur disposition”, atteste Fabien Neuvy, de l’Observatoire Cetelem de l’automobile. ‘Les gens modestes ont souvent été obligés de sortir des grands centers urbains pour se loger, et roulent beaucoup. L’autonomie, la peur de la panne sèche, sont des questions prégnantes.’

Leave a Comment